Pierrick, chef

Voici une petite biographie de notre chef, Pierrick avec le peu d’information que j’ai réussi à soutirer à ce dernier. L.

Armand.Cuisto.jpg

Pierrick est né à Aix en Provence d’un couple de servants. Ces derniers travaillaient pour un riche notable, banni de la cours du Comte de Provence par à un complot de ses adversaires politiques. Plutôt bienveillant envers ses serviteurs, il ne cessa cependant jusqu’à son lit de mort de tenter de regagner les faveurs du Comte [L: la raison de son bannissement n’est peut-être connue que par Pierrick]. L’enfance de Pierrick fut ponctuée des nombreuses fêtes et banquets organisés par le notable en question pour gagner des faveurs. A l’âge où il pu commencer à travailler, on l’envoya également en cuisine où il baigna de longues années dans l’atmosphère qui lui est chère aujourd’hui.

Sa mère est morte d’un refroidissement des humeurs [ j’ai juste Titus? L.] l’hiver des ses treize ans et son père l’a suivie dans l’année, mort de chagrin [ C’est possible ça Titus? L.] Le chef de cuisine voyant son talent, l’a pris sous son aile. Les années passant, il lui succèda et contribua grandement à la réputation de la table de son protecteur. [ Vous avez remarqué qu’avec ses repas on se sent toujours rassasié et satisfait? (même avec de la soupe aux choux!). Je me demande si c’est purement mundane cette hisoire… Il parait que sa contribution était telle, que son maître prenait le temps de lui décrire la personnalité de ses hôtes afin qu’il leur prépare le plat adequat. L.]

A la mort de son maître à l’âge vénérable de 55 hivers, il partit des cuisines de son enfance, le fils du notable n’ayant pas la même passion que son père pour la bonne chaire [ 55 ans, c’est pas mal pour un mundane! Le pauvre héritier a du perdre patience et le sens des réalités! ] . C’est en traversant le val d’Orsignan qu’il entendit parler de Lorenzo, un riche érudit pour qui la cuisine s’élevait à un art. Il est notre cuisinier depuis l’été 1203

[_Concernant son caractère, il ne parle pas ou très peu hors de sa cuisine. Cependant, ses yeux et sa posture peuvent en dire beaucoup. Il est important de le ménager car il peut se vexer et ça se sent au repas suivant. _]

Comme vous pouvez le constater, j’ai fait une enquête détaillée sur ce pillier de notre Covenant, ça me semblait nécessaire. Il reste encore le nom de ce notable en question, on doit pouvoir le trouver en investiguant sur Aix L.

Pierrick, chef

Arcanes Prométhéennes JLF Pyrus